La cobotique, c’est quoi ?

Le concept de cobotique ou Robotique Collaborative est un concept émergeant dans l’industrie. Il vise à faire travailler ensemble robots et humains.
C’est un marché en plein essor et les spécialistes s’accordent à dire que d’ici 2020, 150 000 cobots seront vendus.

Normes et cobotique

3 textes règlementent la cobotique à l’heure actuelle :

  • La norme ISO10218-1 destinée aux fabricants de robots
  • La norme ISO10218-2 destinée aux intégrateurs de robots
  • La norme ISO/TS15066 également destinée aux intégrateurs

4 principes régissent la définition d’une application cobotique.

  • Arrêt nominal de sécurité contrôlé
  • Guidage manuel
  • Contrôle de la vitesse et de la distance de séparation
  • Limitation force et énergie

En plus de ces principes légaux, une analyse de risque doit être réalisée sur place afin de valider le bon fonctionnement de l’application.

Cobots

Le tissu industriel français est majoritairement composé de PME, voire de TPE. Il leur est parfois difficile d’acquérir une cellule robotisée.
Le cobot représente l’alternative parfaite grâce à son coût inférieur à celui d’un robot traditionnel.
Ceci permet à ce type d’entreprise d’acquérir une nouvelle technologie au sein de leur établissement.

Cobot, robot collaboratif Sawyer 600
   

Chariot autoguidé ou AGV

Les AGV (Automatic Guided Vehicle) sont des véhicules pouvant se déplacer de façon tout à fait autonome et sans intervention humaine.
Plusieurs technologies peuvent être utilisées pour le guidage du véhicule :

  • filoguidage,
  • laserguidage,
  • optoguidage,
  • géoguidage.
Couplée avec un système de management des flottes, cette technologie permet d’avoir une production optimale au sein de l’atelier.
 

Contactez nous pour toute question.