Robot pour surmoulage et pose d'inserts

De nombreuses applications robotisées ne se résument pas seulement à décharger une pièce de la presse à injecter. Ces pièces étant de plus en plus techniques, d’autres opérations sont à réaliser en plus du déchargement. Le surmoulage après pose d’inserts est l’opération la plus courante. Cette opération consiste à injecter de la matière plastique par dessus une pièce métallique, c'est le surmoulage par insertion d’insert ou alors sur une pièce plastique (surmoulage par injection bi-matière).

Ainsi, nous pouvons obtenir un insert protégé de matière plastique ou alors une pièce plastique bi-matière (2 coloris, 2 états de surface). On peut la retrouver dans les industries de la plasturgie, l’automobile, la cosmétique…

Guignard Robotisation développe des mains de préhension doubles permettant d’effectuer cette opération. Ces mains permettent d’un côté de poser l’insert dans le moule (partie mobile ou fixe) et de l’autre côté de récupérer la pièce et ce, en quelques dixièmes de secondes. Les inserts peuvent être posés par aspiration ou alors par pince. Notons qu’il est plus courant de les poser par aspiration, mais ceci dépend du type d’inserts. Le type d’inserts peut aller de la simple pièce plastique à la puce RFID et peut être de n’importe quelle matière.

De plus, les mains de préhension conçues par Guignard Robotisation sont conçues afin d’optimiser le nombre d’inserts pris et déposés dans le moule. Concernant l’arrivée des inserts, Guignard Robotisation développe des modules adaptables sur le préhenseur ou non, afin de reconnaître la position de la pièce et donc de repositionner la main du robot pour prendre l’insert. Ceci peut se faire par caméra, capteur de vision… 

Pour vos besoins en robot pour surmoulage et pose d'insert, contactez-nous.

.