Définition du robot collaboratif

Les robots collaboratifs ou cobots sont en train de se développer de façon considérable. Facilement programmables et dotés de systèmes de sécurité les rendant positionnables à côté d’opérateurs, les robots collaboratifs
rentrent de plus en plus au sein des industries consommatrices de robots industriels traditionnels, mais aussi au sein de PME, voire même dans les lycées et IUT.

Avantages des robots collaboratifs

Le robot collaboratif est un robot permettant de ne pas avoir de cage de sécurité autour de lui. Donc de pouvoir s’approcher du robot en toute sécurité. Ils sont soumis aux règles de sécurité EN ISO 10218-1 et EN ISO 10218-2 définissant les exigences et des recommandations pour la prévention intrinsèque, ainsi que des mesures de protection et des informations pour l'utilisation des robots industriels mais aussi la spécification ISO/TS 15066 définissant le fait de permettre à un humain de travailler directement avec le robot. Ces robots collaboratifs sont soumis aux mêmes règles que les robots industriels traditionnels.

Productivité et cobots

Ces robots collaboratifs permettent d’avoir une autre approche sur certaines problématiques rencontrées. Ceci peut simplifier grandement la solution tout en apportant un robot intuitif, simple et accessible à un opérateur.

De plus, ce sont des robots qui ont un assez fort retour sur investissements. La programmation simple et ouverte permet au robot collaboratif de dialoguer avec d’autres composants. Des applicatifs industriels mais aussi éducatifs pour les lycées et IUT sont créés avec des robots collaboratifs pour montrer aux étudiants les applications de demain. Effectivement, étant donné l’ampleur que prend la robotique collaborative, il paraît logique que les lycées et IUT investissent dans ce type de produits. Les robots collaboratifs permettent non seulement de découvrir la programmation pour les élèves mais ils permettent aussi aux étudiants de pouvoir toucher le robot de ses propres mains sans pour autant avoir un risque de blessure.

Contactez-nous pour en savoir plus sur notre offre de cobots.

.

 

Cobot SAWYER (4 kg)

Sawyer est le dernier né de la société Rethink Robotics. Avec ses 7 degrés de liberté et ses 1260 mm de rayon d’action,
ce robot peut se mouvoir dans des espaces restreints. Avec une répétabilité de +/- 0,1 mm Sawyer reste précis et sûr
pour l’opérateur.
Le robot est équipé d’une vision intégrée qui lui permet de se repositionner dans son espace de travail.
La force de ce robot est sa préhension qui est elle aussi collaborative (pince ou aspiration).

Intera 3 est le logiciel de travail de Sawyer. Parmi les différentes fonctionnalités, on retrouve le « visage écran » qui permet
de mieux communiquer avec les co-travailleurs.
Tout comme l’apprentissage des points, c’est un robot qui reste avant tout intuitif.
Intera 3 est la même version présente sur le robot Baxter de Rethink Robotics et reste en constante évolution.

cobot robot sawyer 600
   

Cobot FANUC CR-7 iA/L (7 kg)

Guignard Robotisation s’associe avec Fanuc pour commercialiser leurs robots collaboratifs.

Leur conception a été basée sur celle d’un robot Fanuc traditionnel.
Leur capteur de force placé en pied du robot permet d’acquérir les informations de chocs et collisions.

Basé sur la technologie des robots Fanuc traditionnels, la gamme CR-7iA/L permet à l’utilisateur de parfaitement
s’intégrer à l’espace de travail du robot.
Son revêtement en caoutchouc souple lui permet de ne pas blesser l’opérateur.
Si celui-ci a besoin d’espace, il suffit de déplacer le robot de côté.

cobot fanuc cr7ia
 

Cobot MOTOMAN HC 10 (10 kg) - disponible fin 2017

Le robot HC 10 Motoman est le premier robot collaboratif à être présenté par YASKAWA en dehors du Japon.
HC signifie « Homme Collaboratif ». Le prototype, avec une portée de 1.2 m et une charge utile de 10 kg, est prévu
pour être certifié la spécification technique ISO TS15066

Le cobot HC 10 assure la sécurité exigée dans le contact direct avec l’opérateur, au moyen d’un capteur de force
dans chaque axe, permettant l’interaction flexible entre le bras robotisé et son environnement.

Le cobot HC 10 n’exige aucune mesure conservatoire supplémentaire (par ex. une enveloppe protectrice), économisant
ainsi l’espace et les coûts.

L’installation est extrêmement flexible et appropriée pour une vaste gamme de postes de travail.

 cobot motoman hc10

Cobot FANUC CR-35 iA (35 kg)

Guignard Robotisation s’associe avec Fanuc pour commercialiser leurs robots collaboratifs.

Leur conception a été basée sur celle d’un robot Fanuc traditionnel.
Leur capteur de force placé en pied du robot permet d’acquérir les informations de chocs et collisions.

Basé sur la technologie des robots Fanuc traditionnels, la gamme CR-35iA permet à l’utilisateur de parfaitement
s’intégrer à l’espace de travail du robot.
Son revêtement en caoutchouc souple lui permet de ne pas blesser l’opérateur.
Si celui-ci a besoin d’espace, il suffit de déplacer le robot de côté.

robot collaboratif cr35ia 2

Pour toute question ou renseignement, contactez nous :

Tel : 03 84 41 11 67

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.